Newsletter ou e-mail commercial ?

E-commerceWebmarketing

14 oct

S’il est important pour un site e-commerce de potentialiser son portefeuille de clients existants ainsi que sa base de données d’abonnés, il convient de bien différencier ces deux types d’e-mailings qui ont des objectifs communs mais des natures bien différentes.

Différence entre newsletter et e-mail commercial ?

La newsletter

E-mail commercial ou newsletter ?Une newsletter a pour objectif d’informer des nouveautés du site : nouvelles fonctionnalités, nouveaux produits, nouveaux articles de blog, lancement de nouveaux produits etc… toutes les opérations de communication externe. Il ne s’agit pas là de déclencher immédiatement une vente, mais plutôt de montrer que le site est vivant, que l’offre évolue et que le destinataire du mail devrait se rendre sur le site.
Il s’agisse bien de recruter des prospects, l’objectif premier n’est pas la vente, mais l’information. L’objectif final reste bien la conversion.

L’e-mail commercial

Un e-mail commercial a quant à lui l’objectif de faire acheter, de convertir immédiatement. Ce mail doit être optimisé pour déclencher un achat, il doit donc être ciblé sur une action précise et structuré pour ne pas finir tout de suite dans la corbeille.
Je reviendrais sur ce point dans un article dédié aux méthodes pour faire un e-mail commercial efficace.

Quand choisir l’un ou l’autre ?

Quand envoyer une newsletter ?

Votre site va accueillir une nouvelle catégorie ? Votre entreprise sera présente lors d’un évènement particulier ? Vous mettez en place un concours ? Le design du site a changé ? Vous venez de conclure un partenariat important ?
Les exemples ne manquent pas. C’est dans ce genre de circonstances qu’on utilise les newsletters.

S’il est difficile de ne pas parler de ses produits dans les newsletters, il est cependant habile les présenter ou de créer l’évènement autour d’eux. Le but est donc d’informer, de fidéliser, et de créer un lien entre vos visiteurs et votre entreprise.

Quand envoyer un e-mail commercial ?

Vous faîtes une opération promotionnelle ? Vous fêtez l’arrivée de Noël ? Les soldes sont arrivées ? Vous faîtes une vente flash ?
C’est l’occasion de faire acheter plus facilement vos clients et abonnés. Un titre catchy et court, une phrase d’accroche qui invite à poursuivre la lecture ou à se rendre sur le site, un design bien pensé et une landing page convaincante et efficace sont les premier ingrédients de la conversion sur votre opération d’e-mailing.
Le but ici est de déclencher l’achat, et pour cela, vous devez parfaitement travailler tous les éléments cités ci-dessus et déterminer en amont votre segmentation. J’y reviendrai dans un prochain article.

Quelques rappels d’ordre légal

Une entreprise peut envoyer des e-mails commerciaux à propos de services ou produits analogues à ceux qu’elle a déjà vendus à ces clients, dès la collecte des données, à condition que son client ait le droit de s’y opposer sans frais et de manière simple. En clair, l’e-mail doit comporter soit un lien de désabonnement, soit une adresse e-mail permettant de formuler sa demande de désabonnement.

Pour les e-mails commerciaux destinés aux simple abonnés (non clients), leur consentement doit être exprimé lors de l’inscription (optin) et les mêmes dispositions doivent être prises pour permettre à tout moment leur désinscription (opt-out).

Pour les newsletters, c’est pareil, l’inscription doit être « opt-in », donc on doit procéder selon les dispositions de la LEN, et permettre au destinataire de se désinscrire facilement.
Nota : la case à cocher qui symbolise l’accord du visiteur pour recevoir vos communications électroniques ne doit pas être pré-cochée

Comment procéder pour l’optin ?

Lors de l’inscription du visiteur sur votre site, un champ sera destiné à l’abonnement à la newsletter. Ce champ permettra à l’internaute de saisir son adresse e-mail. Vous devez intégrer une case à cocher qui déterminera l’optin. Vous avez ici plusieurs solutions :

  • Proposer de s’inscrire à la newsletter ET aux e-mails commerciaux « Je souhaite recevoir des informations et des offres de etc…  » en une seule case à cocher.
  • Proposer distinctement de s’inscrire à l’un ou à l’autre en affichant deux cases à cocher. Ici à vous de choisir la meilleure solution pour le design.
  • Proposer uniquement l’inscription à la newsletter (pour recruter des prospects) et réserver les e-mails commerciaux à vos clients. Cette dernière solution dépend de votre stratégie d’acquisition.

Voilà pour les différences, et les points clefs sur ces deux types d’e-mailing.
L’e-mail est un excellent moyen de communiquer avec ses clients et ses prospects à condition de ne pas en abuser et de bien le travailler.
Dans mon prochain billet sur ce thème, j’aborderai un point essentiel : la segmentation.

8 commentaires pour “Newsletter ou e-mail commercial ?”

  1. Communication e-commerce 07 2010 at 4 h 12 min #

    Les deux ! Tant que l’internaute est d’accord pour recevoir des mails, faut en envoyer. En faisant attention à ne pas trop le surcharger sinon ça va direct à la poubelle.

    Erwan
    Good Luck Ecommerce

  2. Baches 09 2010 at 4 h 21 min #

    Oui la nuance est nette. Par ailleurs pour certains newsletters, je me rends compte qu’ils jouent le rôle des deux, ce qui est vraiment moins pratique.

  3. pao en ligne 11 2010 at 9 h 17 min #

    c’est original de faire la différence pour mieux faire passer son info …

  4. Transformation plastique 01 2011 at 10 h 53 min #

    Même si on note une légère différence entre le deux le fond reste le même :commercial. Car le but est d’informer certes mais aussi d’inciter et les deux jouent ce rôle même si le contenu ou les arguments utilisés sont differents.

  5. Référencement web 01 2011 at 11 h 04 min #

    Disons que les deux se valent car le premier complète le second (Newsletter et mail commercial) car on informe et puis on incite.Et bien l’utilisation d’utilisation peut varier d’une entreprise à une autre mais si cela nous permet d’être proche de nos cibles alors je pense que l’objectif recherché est atteint.

  6. Annuaire généraliste de qualité 01 2011 at 8 h 41 min #

    Je pensais que l’emailing était fini, les gens exédé par le spam ne lise même plus leurs mails.

  7. iPhone 5 04 2011 at 6 h 41 min #

    Ce n’est pas si facile d’attirer le lecteur dans une newsletter. Les 3/4 mettent dans la corbeille donc voila…
    Faut peut être engager un professionnel de la newsletter si ça existe pour voir ce qu’il fait !

  8. site ecommerce 04 2011 at 7 h 26 min #

    Super article!
    L’emailing est un peu délicat, c’est vrai que c’est à gérer avec modération …

Réagir à l'article "Newsletter ou e-mail commercial ?"